2021

REPRISE DES EXPOSITIONS

Exposition de triptyques à Vieux-Pont-en-Auge

Sur l’initiative de Mariette Meunier, fondatrice et présidente de l’APEPA (Alliance pour les petites églises en Pays d’Auge) puis de Michel Sady, fondateur et président de l’association « Vieux-Pont-en-Auge, église et patrimoine », je suis invitée par l’association à exposer des triptyques hier & aujourd’hui en Pays d’Auge. L’exposition se déroule dans l’église millénaire de Saint-Aubin, la plus vieille du Calvados. Celle-ci, récemment rénovée par différents travaux, n’ouvre qu’exceptionnellement ses portes au public. Les bénévoles ont travaillé toute la semaine pour la nettoyer et la préparer à recevoir l’exposition.

Pour cela, à l’aide de cartes postales anciennes que je rénove numériquement, dont celles de la collection de monsieur Vitrouil sur Vieux-Pont, je me déplace ensuite à plusieurs reprises dans les lieux en question. Je repère les éclairages, le cadrage, fais des tests. La réalisation finale du mélange – l’originalité de ces triptyques – est faite avec un jeu de transparences savamment dosées pour laisser le passer pénétrer dans le présent et nous parler, ou, à l’inverse, nous convoquer au début du siècle dernier via sa nostalgie exhalée.

Un immense merci à l’association et à sa générosité, à Michel, à Mariette : vous m’avez remis le pied à l’étrier, vous m’avez donné à travers cette exposition l’impulsion qui me manquait pour recommencer le travail artistique et culturel que j’avais entamé sur la région il y a cinq ans et arrêté. Le moteur est lancé : je vais continuer, à travers d’autres projets variés, d’autres expos de photos, ou de poésie, sur le territoire. Ceci, toujours parallèlement à mon travail de correspondante de presse Ouest-France.

22-23-24 mai 2021

Remise du prix du polar normand, deuxième édition

Jean-François Pré est venu de Deauville avec sa femme Irène. Parisiens, ils font de fréquents séjours en Normandie, terre du cheval. Le cheval, et le monde hippique, sont les thèmes récurrents de tous les romans de Jean-François. Nous remettons son livre orné d’un superbe bandeau rouge « Prix du polar normand » à l’auteur. Une lecture et des questions posées par les membres du jury constituent les temps forts de cette rencontre. Celle-ci a lieu en comité restreint, contraintes sanitaires obligent, dans la médiathèque de Lisieux. Pour compenser, l’événement est filmé et diffusé par la médiathèque.

« Les neuf jours du cafard » est publié aux éditions Lajouanie.

11 février 2021

Les ateliers d’écriture créative se poursuivent en distanciel

Je continue d’envoyer des ateliers à distance. Malgré les échanges de courrier, la réception des textes et le renvoi des commentaires, le manque de présence réelle des participantes commence sérieusement à se faire sentir. Les retours faiblissent, quelques personnes se découragent…

Vivement que l’on puisse reprendre les ateliers en « réel », pour se voir et se parler en face à face.

Janvier et février 2021